Paul McCartney – Flowers In The Dirt (1989)

Le 5 juin 1989 sortait le 14ème album studio de Paul McCartney, Flowers in the Dirt, qui renoua Paul avec le succès, succès qui l’avait quelque peu délaissé depuis le début des années 80 avec la fin des Wings.
Maccablog.com vous propose de revenir sur cet opus considéré par beaucoup de fans comme étant l’un des meilleurs albums de macca.

Merci à Lucie pour la réalisation de ce dossier.
Plan du dossier:

I. Introduction
II. Le contenu
III. Dates des sessions de Flowers In The Dirt
IV. Les singles
V. Quelques anecdotes racontées par Paul McCartney
VI. Ventes et classements de Flowers In The Dirt en 1989

I. Introduction:

La production de Flowers In The Dirt dure deux ans car Paul veut absolument un album contenant des chansons auxquelles les gens puissent s’identifier et qu’il pourrait jouer sur scène afin de marquer son grand retour auprès du public.

Dans un premier temps, l’album est intitulé Distractions, titre d’une des chansons de l’album, puis prendra ensuite le nom de Flowers In The Dirt, paroles présentes dans la chanson That Day Is Done.

Paul McCartney va s’entourer de nouveaux musiciens et va demander de l’aide auprès d’Elvis Costello, un musicien irlandais (Declan MacManus de son vrai nom), qui va co-écrire avec lui quatre des treize chansons de l’album:
You Want Her Too, chanson sur laquelle Elvis Costello chante avec Paul, My Brave Face qui sortira en single en Mai 1989, Don’t Be Careless Love et That Day Is Done ainsi que la chanson Back On My Feet qui sera la première chanson issue de leur collaboration et qui sera présente en face B du single Once Upon A Long Ago / Back On My Feet, sorti en Novembre 1987.
Depuis 1993, cette chanson est aussi présente sur les cds réédités de Flowers In The Dirt.

Parmi les nouveaux musiciens, on compte:
Chris Whitten (qui joue avec Paul McCartney dès l’année 1987), Hamish Stuart (qui rejoint Paul McCartney en Décembre 1987. Ensemble, ils écrivent une chanson The First Stone qui se trouvera en face B du single This One / The First Stone) et Robbie McIntosh (qui rejoint Paul McCartney en Mai 1988).

Ces trois musiciens participeront à la tournée mondiale de 1989/1990 ainsi que Paul ‘Wix’ Wickens qui n’a pas participé à l’enregistrement de l’album et qui rejoint Paul McCartney en 1989 pour accompagner celui-ci en tournée.

II. Le contenu:

A la sortie de l’album, le 5 Juin 1989, l’album contient les chansons suivantes:
My Brave Face
Rough Ride
You Want Her Too
Distractions
We Got Married
Put It There
Figure Of Eight
This One
Don’t Be Careless Love
That Day Is Done
How Many People
Motor Of Love
Où Est Le Soleil?

Le 23 Novembre 1989, une édition « The World Tour Pack » sort dans les magasins. Cette édition contient les mêmes chansons que sur l’album sorti en Juin 1989 mais possède en plus un single « Party Party », des cartes postales, un poster du groupe qui accompagne Paul McCartney sur scène et un itinéraire de la tournée.

Sur les cds réédités depuis 1993, trois chansons supplémentaires ont été ajoutées:
Back On My Feet
Flying To My Home
Loveliest Thing

III. Dates des sessions de Flowers In The Dirt:

  
21 Août 1986:
Enregistrement de Loveliest Thing à The Power Station à New-York;

Mars 1987:
Enregistrements de Back on My Feet et de la démo This One au studio The Mill;

Août 1987:
Enregistrement de Distractions au Rude Studio;

Eté – Automne 1987:
Sessions avec Elvis Costello au studio The Mill avec enregistrements des chansons You Want Her Too, Don’t Be Careless Love et de la démo My Brave Face qui a un rythme plus lent que la version finale;

Décembre 1987 – Janvier 1988:
Enregistrements de Où Est Le Soleil, Figure Of Eight, Rough Ride et How Many People;

Janvier – Février 1988:
Enregistrements avec Elvis Costello de My Brave Face, You Want Her Too, Don’t Be Careless Love et That Day Is Done;

Avril – Juillet 1988:
Enregistrements de Put It There, Distractions, This One et Flying To My Home;

Août 1988:
Enregistrement de la démo Motor Of Love (Rude Studio);

Septembre – Octobre 1988:
Enregistrement de Motor Of Love, première version;

Février 1989:
Ré-enregistrement de la chanson Motor Of Love (The Mill);

Du 26 au 28 Avril 1989:
Enregistrement en live de Rough Ride pour le film Put It There (The Mill);

Mai (ou Septembre?) 1989:
Ré-enregistrement de Figure Of Eight pour la sortie en single (The Mill).

Les sessions d’enregistrement de Flowers In The Dirt ont lieu aux studios The Mill, A.I.R, Olympic, Metropolis, Island Studios à Londres, Sunset Sound Factory et Mad Hatter Studios en Californie.

IV. Les singles:

 Once Upon A Long Ago / Back On My Feet (sortie: Novembre 1987)

 My Brave Face / Flying To My Home (sortie: Mai 1989, un mois avant la sortie de Flowers In The Dirt)

 This One / The First Stone (sortie: Juillet 1989)

 Figure Of Eight / Où est le soleil? (sortie: Novembre 1989)
Il y a eu huit versions de ce single dont une avec, en face B, la chanson Loveliest Thing

 Party Party (sortie: Novembre 1989)

 Put It There / Mama’s Little Girl (sortie: Février 1990)

Les maxi-singles:


Face A: Once Upon A Long Ago (Long Version) – Back On My Feet
Face B: Midnight Special – Don’t Get Around Much Anymore
(sortie: Novembre 1987)


Face A: Once Upon A Long Ago (Long Version) – Back On My Feet
Face B: Lawdy Miss Clawdy – Kansas City
(sortie: Novembre 1987)


Face A: My Brave Face – Flying To My Home
Face B: Ain’t That A Shame – I’m Gonna Be A Wheel Someday
(sortie: Mai 1989)


Face A: This One (Club Lovejoys Mix) – The First Stone
Face B: I Wanna Cry – I’m In Love Again
(sortie: Mai 1989)


Face A: This One – The First Stone
Face B: I Wanna Cry – I’m In Love Again
(sortie: Juillet 1989)


Face A: This One – The First Stone
Face B: Good Sign
(sortie: Juillet 1989)


Face A: Où Est Le Soleil?
Face B: Où Est Le Soleil? (Tud Dub Mix) – Où Est Le Soleil? (Instrumental Mix)
(sortie: Août 1989)
N’a jamais été disponible en CD.


Face A: Où Est Le Soleil? – Figure Of Eight
Face B: Où Est Le Soleil? (Tub Dub Mix)
(sortie: Décembre 1989)


Face A: Put It There – Mama’s Little Girl
Face B: Same Time Next Year
(sortie: Février 1990)

V. Quelques anecdotes racontées par Paul McCartney à propos de Flowers In The Dirt:

Citations provenant du livre « McCartney » de Jacques Volcouve et Michel Dubreuil, paru en 1989.

My Brave Face:
« C’était le premier 45 tours extrait de l’album et nous l’avons composé ensemble [avec Elvis Costello]. (…) nous avons commencé à composer des titres sans aucun a priori, et l’un d’eux, après en avoir écrit quelques-uns, s’appelait « My Brave Face ». Il était bon. »

Sur cette chanson, Paul McCartney joue sur sa basse violin Hofner à la demande d’Elvis Costello.

Rough Ride:
« [Trevor Horn] aime prendre son temps, alors que moi j’aime le brut, le spontané. Avec lui, je voulais boucler « Rough Ride » en deux jours. Après l’enregistrement, il est parti travailler le morceau de son côté avec Steve Lipson (…) Finalement nous avons gardé la première version qui a été faite en deux jours. »

You Want Her Too:
« Je commençais « I’ve loved her so long » et [Elvis Costello] continuait « I know you did you stupid git »… Je me suis exclamé: « mon dieu, c’est tout à fait le style de John et moi! » J’écrivais quelque chose de romantique et John renversait tout, faisait quelque chose d’acide et d’acerbe… J’ai fait une version où je me repondais à moi-même mais cela ne sonnait pas bien. Nous avons gardé le duo avec Elvis. »

We Got Married:
« C’est comme la célébration du mariage. C’est également l’un des premiers titres que nous avons fait dans mon studio. Les gens n’aiment pas parler du mariage, ils parlent de l’enfance, de la puberté. Moi j’ai choisi ma situation, celle d’homme marié. Beaucoup de mes relations sont mariées et heureuses de l’être. Je commence par la puberté (cela me rappelle John et Cynthia à l’époque des Beaux-Arts) puis le temps passe à la vitesse de la lumière… Sur ce titre, David Gilmour joue merveilleusement de la guitare, j’aime ça. »

Put It There:
« Le titre « Put It There » vient d’une expression que mon père utilisait fréquemment lorsque nous étions enfants. Il avait l’habitude de balancer sa main et de dire « put it there » (pose ça là) lorsque ça n’allait pas. On se rappelle de tout cela avec affection. J’ai écrit une chanson là-dessus, que j’aime et qui deviendra sûrement l’une de mes préférées. »

Figure Of Eight:
« Très spontané, très brut, deux jours d’effort avec Trevor. Après avoir fait « Rough Ride », je lui ai dit que j’avais aimé cela et que je pensais que c’était bien de limiter le travail à deux jours. Nous devions avancer très vite et décider rapidement. C’était une bonne discipline pour nous tous. La voix est rude et j’aime ce côté brutal. Tout le monde me disait de fignoler. Mais ce qui m’intéressait, travaillant avec des gens qui ont l’habitude d’être très précis, était justement de les amener à mon point de vue. »

This One:
« C’est une chanson d’amour. L’image qui me vient à l’esprit concernant ce titre est celle d’un de ces posters de Hare Krishna que j’ai si souvent vu en Inde. On y voit un petit dieu bleu entouré de fleurs, assis sur un cygne. C’est une image spirituelle et apaisante, et comme je ne souscris à aucune religion en particulier, je collecte les bons moments de plusieurs d’entre-elles. C’est une image idyllique alors je dis: « there could never be a better moment than this one » (il ne peut y avoir de meilleur moment que celui-là), profite du moment présent! »

That Day Is Done:
« Nous avons fait une série de sessions Elvis et moi où il y avait un bon feeling, une bonne vibration, pas mal d’esprit mais également un côté inachevé. Alors nous avons recommencé tout en conservant certains éléments et arrangements. Nous avons gardé le piano et la voix et nous lui avons ajouté des cuivres pour lui donner un petit côté Nouvelle-Orléans. »

Le titre de l’album, Flowers In The Dirt, apparaît dans les paroles de cette chanson.

Motor Of Love:

« Je ne me suis pas assis pour écrire une vraie ballade. C’est plutôt mon état d’esprit. J’ai composé ce titre [en 1988]. Nous avions fait une chanson qui ne me satisfaisait pas mais que j’aimais. Nous avions énormément travaillé sur l’album à ce moment-là, et j’ai alors proposé de confier ce titre à d’autres personnes extérieures, pour plus d’objectivité. J’avais aimé le travail de Chris Hughes et Ross Cullum avec Tears For Fears, ils ont fait une version plus moderne. C’est lent donc on appelle cela une ballade. Mais cela aurait pu être déchaîné et on l’aurait qualifiée de musique punk. »

VI. Ventes et classements de Flowers In The Dirt en 1989:

Sortie de Flowers In The Dirt le 5 Juin 1989.

Le 24 Juin 1989, l’album se trouve à la première place des ventes dans les charts britanniques pendant une semaine. Flowers In The Dirt reste 20 semaines dans les charts.

Aux Etats-Unis, Flowers In The Dirt se hisse jusqu’à la 21ème place dans les charts américains.

Pour promouvoir cet album, Paul McCartney part en tournée planétaire en Septembre 1989 pendant plusieurs mois en passant par la France à Paris-Bercy les 9, 10 et 11 Octobre 1989.

Fin 1989, l’album a été vendu à 600000 exemplaires aux Etats-Unis et à 200000 exemplaires en Europe (soit 400000 exemplaires de moins qu’aux Etats-Unis).