Catégories
Macca

BD Londres 1968

Notre ami Brice Depasse, animateur de Radio Nostalgie Belgique, que vous avez déjà croisé au Beatles Day de Mons, propose un projet de bande dessinée avec le talentueux illustrateur Aurélien Baudinat.

 Londres 1968 raconte l’histoire d’un jeune Belge qui part à Londres en vue de rencontrer ses idoles, les Beatles. Dan vivra des aventures incroyables avec eux. Basée sur des anecdotes véridiques et inédites, la BD « La Story » conte une tranche de vie étonnante et fidèlement illustrée sur une centaine de pages remplies d’émotion, d’amour et de belles surprises. Y apparaissent même Françoise Hardy ou Michel Polnareff pour ne citer qu’eux…

Vous pouvez participer à ce projet qui fait l’objet d’un financement participatif. Voici le lien :

BD « La Story Nostalgie – Londres 1968 » – Ulule

Vous pouvez commander une édition limitée avec la Beatles en couverture (limitée à 350 exemplaires).

Le financement se termine le 15 juin 2021. Ne tardez pas si vous êtes intéressés.

Catégories
Macca

Le yoga des yeux de McCartney

Paul McCartney a rappelé dans une récente émission qu’il pratiquait le Yoga pour les yeux. Cet exercice lui aurait été enseigné lors d’un séjour en Inde. Depuis la pratique de ce Yoga lui aurait évité de porter de lunettes…Paul en parlait déjà dans cette vidéo il y a une dizaine d’années :

Catégories
Macca

Livre : Paul McCartney passe à la maison ce soir

Charles Rouah est journaliste et auteur d’ouvrages pour la jeunesse. Il nous propose son premier roman dont le titre ne peut que nous intriguer : Paul McCartney passe à la maison ce soir.

Marcel a plaqué son emploi bien rémunéré de fiscaliste pour ouvrir un magasin de disques. Un bon début… Mais cela n’est pas du goût de son épouse Albertine qui ne partage plus vraiment cette passion dévorante pour la musique et plus particulièrement celle de McCartney. Beaucoup de fans vivent cette triste situation.

Quand toutes les économies du couple ont été englouties dans ce magasin qui n’est pas rentable, Albertine, exaspérée, finit par quitter Marcel qui se retrouve seul, désespéré.

Sans le sou, incapable de rebondir, Marcel souhaite retrouver sa conjointe partie se réfugier en Suède. On suit avec intérêt son errance, même si on aimerait parfois lui secouer les puces. Heureusement, il peut compter sur son ami Albin qui va l’envoyer à Hambourg, sur les traces des Beatles, afin de commencer l’écriture de la biographie de Paul. En Allemagne, Marcel va récupérer un objet qui va bouleverser sa vie et lui permettre l’inimaginable : rencontrer Paul McCartney.

Le roman de Charles Rouah ne laissera pas insensibles les fans de Macca qui paieraient cher pour se retrouver à la place du personnage principal. Nous vous recommandons chaudement cette lecture jubilatoire.

Paul McCartney passe à la maison ce soir (Robert Laffont) 18,50 €.

Catégories
Macca

Conversation avec Paul McCartney sur Instagram

Paul McCartney s’est entretenu longuement en direct sur Instagram avec Annie Clark (St. Vincent) puis avec Ed O’ Brien (EOB), le guitariste de Radiohead qui ont tous les deux participé à l’album ´McCartney III Imagined’. Paul était en pleine forme. Notre ami Paddy de l’équipe de Maccaclub a pu passer un petit message de la part de notre communauté.

Voici ces deux conversations :

(2) (2021/04/15) In Isolation With Ed – Paul McCartney – EOB (Video) – YouTube

(2) Paul McCartney in conversation with St. Vincent (Annie Clark) on Instagram – McCartney III imagined. – YouTube

Catégories
Macca

Une nouvelle bande dessinée pour Paul McCartney

Après le succès de la première bande dessinée « Hey Grandude » qui racontait l’histoire d’un papy intrépide qui emmène ses petits-enfants vivre des aventures époustouflantes, Paul McCartney vient d’annoncer qu’un second volume des aventures de Grandude serait publié en septembre 2021. Cette fois, le grand-père proposera un voyage dans son sous-marin vert.

Le livre est toujours illustré par Kathryn Durst et une version française devrait être proposée par les éditions Michel Laffon.

Catégories
Macca

IIImagined

Non, il ne s’agit pas d’une version d’Imagine de John Lennon, mais d’un album officiel de reprises de McCartney III !

Tracklist:
«Long Tailed Winter Bird» Damon Albarn
«Find My Way» Beck
«Pretty Boys» Khruangbin
«Women and Wives» St. Vincent
«Lavatory Lil» Josh Homme
«Deep Deep Feeling» 3D (Robert del Naja de Massive Attack)
«Slidin’» Ed O’Brien
«The Kiss of Venus» Dominic Fike
«Seize the Day» Phoebe Bridgers
«Deep Down» Orange
«Winter Bird / When Winter Comes» .Paak

Depuis quelques jours, sur l’app Spotify lorsqu’on joue un morceau de l’album McCartney III, une petite vidéo apparaît où l’on voit des dés avec le nom de la personne ou du groupe qui va reprendre le morceau écouté. Comme pour McCartney III, des personnes ont reçu des dés en cadeau avec le nom des artistes/groupes qui font les reprises. Dans les questions/réponses sur Reddit de ce décembre, Paul McCartney avait laissé un indice: « I listen to people like Dominic Fike, Beck, St Vincent and Khruangbin« 

Sir Paul McCartney et Beck en live en 2015
Catégories
Macca

Livre : Vies et morts de John Lennon

Après avoir raconté « Le Jour où les Beatles se sont séparés », l’auteur nantais Hugues Blineau revient sur l’un des moments les plus tragiques de l’histoire du groupe de Liverpool : l’assassinat de John Lennon.

Comme dans l’excellent ouvrage précédent, Blineau se glisse dans la peau des proches de Lennon pour décrire leur désarroi. On retrouve Yoko et le jeune Sean dans le sanctuaire du Dakota, Julian en quête de lui-même avec sa mère Cynthia, Ringo Starr et son épouse Barbara qui quittent les Bahamas pour se rendre à New York, la Tante Mimi, l’ingénieur du son Geoff Emerick et Paul McCartney qui doivent se retrouver en studio alors qu’ils viennent d’apprendre la funeste nouvelle, Klaus Voormann, la photographe Annie Leibovitz qui a réalisé les derniers clichés du couple Lennon dénudé et… l’assassin lui-même.

Les personnages ne sont cités que par leur prénom, mais l’auteur en dévoile la liste à la fin de l’ouvrage pour les lecteurs moins érudits. Le récit mêle réalité des faits et fiction des sentiments, même si l’on doit se situer très proche de la réalité. Quand il évoque McCartney, Hugues préfère imaginer brièvement sa peine plutôt que de relater son embarras devant les journalistes qui le traquent devant le studio.

Vies et morts de John Lennon est un récit court et intense qui nous replonge dans des souvenirs et des sentiments doux-amers. Une parenthèse agréable dans cette période confinée.

Vies et morts de John Lennon. Hugues Blineau. Médiapop Editions. 12 €.

Catégories
Macca

Paul McCartney The Lyrics 1956 to the present

Le 2 novembre 2021, les fans de Paul McCartney pourront se procurer ce superbe ouvrage en deux volumes regroupant les textes de 154 chansons du bassiste le plus célèbre de l’histoire du Rock.

On a souvent demandé à Paul de rédiger son autobiographie. L’ex-Beatle a toujours refusé cette idée de se raconter et a préféré le faire à travers les textes de chansons qui peuvent être tout aussi personnels.

Le recueil permettra de découvrir les reproductions des manuscrits d’origine et des lettres jamais publiés auparavant. Il sera proposé deux versions : la standard et la version américaine dont le visuel est différent de la première

Un trésor pour les connaisseurs qui a un prix. Il faudra débourser 99 euros pour se procurer cette précieuse pièce de collection. Cela laisse quelques mois pour économiser.

Catégories
Macca

« Ringo Rocks : 30 Years of the All Stars »

Pour les 30 ans de la all starr band, Ringo sort un livre de souvenirs, avec des anecdotes et photos dont pas mal sont inédites. Le livre est édité en 1000 exemplaires dont 500 signés par Ringo lui même. L’argent sera reversé à sa fondation: The Lotus Foundation.

“Je suis toujours nerveux juste avant de monter sur scène. Mais une fois que j’y suis et que j’ai atteint le micro, ça va
Ringo Starr, AOL fan interview, 2 juin 2000

Ringo avait peu donné de concerts avant 1989, étant quasiment toujours un guest: les Beach Boys en 1984, le Concert For Bangladesh en 1971 en compagnie de George Harrison et Eric Clapton, le Prince Trust, toujours en compagnie de ses deux amis, un concert en 1985 avec et en hommage à Carl Perkins toujours et encore avec ses deux amis et Dave Edmunds, le Jerry Lewis Telethon en 1979 au côté de Todd Rundgren et son groupe Utopia pour y interpréter Money That’s What I Want et un morceau des Rolling Stones, Satisfaction.

« ter-guest: Ringo, comment décidez-vous quelles chansons seront interprétées en concert? Est-ce que vous et le groupe All-Starr prenez la décision ensemble sur les sélections musicales?
Ringo Starr: La formule de base de Ringo and the All-Starrs est de jouer les tubes que chaque artiste a eu. C’est le format et c’est ce que nous faisons. Je ne voudrais pas qu’Eric [Carmen] dans le groupe joue un morceau obscur qu’il aime. Il doit faire les hits, et moi aussi. »

Ringo Starr, AOL fan interview, 29 juin 2000

Les tournées de Ringo se font toujours avec sa all starr band, un groupe qui change très régulièrement selon les disponibilités des membres et composé de musiciens célèbres qui viennent jouer quelques grands succès à eux ainsi que les morceaux de Ringo (entre 8 et 13 morceaux de Ringo). L’occasion de voir des artistes célèbres jouer ensemble durant toute une tournée. Le groupe a vu passer dans ses rangs: Jack Bruce, John Entwistle, Joe Walsh, Rod Argent, Eric Carmen, Burton Cummings, Randy Bachman, Edgar Winter, Peter Frampton, Tood Rundgren, Sheila E., Mark Farner, Gary Brooker, Billy Squier, Rick Derringer, Steve Lukather, Roger Hodgson, Timothy B. Schmit, Nils Lofgren, Roger Hodgson, Zak Starkey, Jim Keltner, Clarence Clemons, Ian Hunter, Greg Lake, Billy Preston, Ian Hunter, Hamish Stuart, Gregg Rolie, Dave Edmund, Colin Hay, Felix Cavaliere, Simon Kirke, Mark Rivera, Gregg Bissonette, Tim Cappello…

“Fishnmusician: Comment les tournées All-Starr ont-elles commencé?
Ringo: Ils ont commencé en 89. Je pensais que ce serait le meilleur format pour moi pour partir en tournée et si vous suivez les All-Starrs, vous verrez que nous changeons certains membres du groupe chaque année. Cela a fonctionné pendant 11 ans, alors pourquoi changerions-nous un format gagnant? « 

Ringo Starr, AOL fan interview, 14 juin 2000

Ringo a commencé durant l’été 1989 avec un tour aux États-Unis/Canada puis au Japon. Il a reçu un appel pour organiser une tournée et a dit oui, car sur le moment l’idée l’a intéressée. Comme il l’a expliqué à plusieurs reprises, il ne voulait pas être le seul à jouer des morceaux il voulait aussi avoir du “fun” à jouer sur son kit. Ringo se sentait tellement stressé et peu sûr de lui qu’il a embauché deux batteurs pour l’accompagner, son ami de toujours Jim Keltner et Levon Helm, batteur de The Band, qui devait à l’origine être aux percussions.

Ringo renouvelle l’expérience en 1992, après une tentative d’en faire avortée en 1991. Les all starr band s’enchaînent (Amérique du Nord, Europe, Japon, Russie, Amérique du Sud, Amérique Centrale, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud…). Il a failli en 1999, être le premier et l’unique Beatles à ce jour à donner des concerts en Afrique (Afrique du Sud).

Le livre nous donne donc accès aux archives de Ringo et de sa All Starr Band. Le batteur raconte ses souvenirs et quelques détails amusants (Il avait un coach vocal pour sa première All Starr Band, Burton Cummings ne voulait pas de Todd Rundgren quand lui était sur scène, il dit aussi avec beaucoup d’humour en parlant de Peter Frampton, qu’il ne souhaite pas regarder le film où apparaît le guitariste, basé sur les chansons des Beatles avec les Bee Gees: Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band), des « zooms » sur certains membres de la all starr band. Le livre inclut d’autres performances de Ringo comme celle du Rock And Roll Hall Of Fame avec Paul McCartney. On découvre aussi en détail, chaque batterie utilisée par tournée. Un véritable must pour les amoureux des Beatles et de Ringo.

Seul bémol, quelques d’erreurs sont présentes dans le livre, ce qui est un peu décevant, dont une qui montre un manque de relecture: on lit dans le livre que Gregg Rolie a rejoint le groupe en 2013 [Page 164] puis quelques pages plus tard que c’est en 2012 [page 303]. Ringo s’emmêle quelques fois les pinceaux dans ses souvenirs, ce qui est parfaitement compréhensible ayant fait beaucoup de All Starr Band (puisqu’il se trompe sur différentes formations du all starr band en les évoquant).

On regrettera aussi que les photos n’aient pas de légendes, pour savoir qui est sur la photo

Ringo Starr avec Paul McCartney

Le livre est disponible sur: https://juliensauctions.com/ShopCatalog?id=171

Les dates de la all starr band dans les pays francophones (en Europe):
14.06.1990 Le Zénith, Paris, France [annulé]
8.7.1992 Le Zenith, Paris, France
13.7.1992 Montreux Jazz Festival, Montreux, Switzerland
20.7.1992 Belga Beach Festival, De la Panne, Belgium
8.8.1998 Heitere Open Air Festival, Zofingue, Switzerland
15.8.1998 Centre Sportif, Differdange, Luxembourg [annulé]
16.8.1998 Markt Rock Festival, Leuven, Belgium
28.8.1998 Sporting Club « Salle des Etoiles », Monaco, Monaco
29.8.1998 Sporting Club « Salle des Etoiles », Monaco, Monaco
30.8.1998 Sporting Club « Salle des Etoiles », Monaco, Monaco
26.06.2011 Palais des Sports Paris, France
02.07.2011 L’Amphithéâtre Lyon, France
06.06.2018 Olympia, Paris, France
04.07.2018 Rockhal, Esch-sur-Alzette, Luxembourg
06.07.2018 Sporting Complex, Monte Carlo, Monaco
07.07.2018 Special Event: Hard Rock Café, Nice, France

Quelques ressources complémentaires sur la all starr band

Le livre: Ringo Starr: Le survivant de Dominique Grandfils: http://www.camionblanc.com/detail-livre-ringo-starr-le-survivant-1432.php

La database de Victor Baissait sur la all starr band: http://www.victorbaissait.fr/RingoStarrAndHisAllStarrBand/

Catégories
Macca

Livre Wings Live d’Adrian Allan

Adrian Allan n’est pas un inconnu pour les lecteurs d’ouvrages consacrés aux Beatles rédigés dans la langue de Shakespeare. L’auteur s’est déjà penché sur la carrière solo de sir Paul dans les deux tomes de « Paul McCartney After The Beatles A Musical Appreciation ».

Avec son nouveau livre « Wings Live On tour in the 70’s », Allan relate la fabuleuse épopée des années 70 illuminée par la musique de ce groupe formé par McCartney qui a atteint les sommets avec, notamment, cette formidable tournée de 1976.

Chaque tournée de Wings est ici évoquée, du tour des universités improvisé en 1972 au fiasco japonais de janvier 1980. Pour raconter chaque concert, l’auteur a retrouvé les témoins et s’appuie sur les enregistrements audio. Vous retrouverez ainsi les prestations françaises de la tournée d’été 1972 et le concert au Pavillon de Paris du 26 mars 1976 pour lequel j’ai modestement contribué en apportant quelques précisions de traduction à Adrian.

Le livre est illustré avec des photos en noir et blanc et regorge d’une multitude de renseignements qui raviront les nostalgiques de Wings. Une somme de 400 pages à consulter sans modération.

Vous pouvez contacter Adrian Allan via sa page Facebook ou commander le livre sur Amazon (27,94 €)