Catégories
Macca

Les Polaroids de Linda McCartney regroupés dans un livre

Les éditions Taschen publient un superbe ouvrage de photos intimes de Linda McCartney. The Polaroids Diaries regroupe des clichés de Paul et de sa famille au fil des années. Superbe témoignage d’une saga inoubliable.

Dans la lignée de Life in Photographs, la monographie best-seller parue chez TASCHEN, découvrez un aspect plus intime et très personnel de l’œuvre photographique de Linda McCartney dans The Polaroid Diaries.

Le recueil se concentre sur le regard singulier de McCartney sur le monde et sa famille, à travers des portraits de Paul McCartney et des quatre enfants du couple. On les voit faire des grimaces ou habillés de pyjamas assortis. On voit James s’asperger d’eau, et Mary et Stella jouer à se faire belle. On les voit en train de danser, de manger, de faire de l’équitation, et dans une multitude d’instants de la vie quotidienne dans leur ferme du Sud de l’Angleterre.

Paul raconte, dans l’introduction: «Elle regardait simplement les choses. Dans bien des photos, il s’agit juste d’un clic. Savoir reconnaître quand une grande photo survient devant vous, puis enclencher au bon moment… Ce qu’elle faisait tant de fois que cela m’impressionnait.» The Polaroid Diaries rassemble plus de 200 moments «parfaits» depuis le début des années 1970 jusqu’au milieu des années 1990, aux côtés d’une préface signée par Chrissie Hynde et d’un essai du critique d’art Ekow Eshun.

Le livre présente aussi des paysages flamboyants d’Écosse et d’Arizona et met en lumière l’étrangeté de la célébrité, quand par exemple Steve McQueen ou Adam Ant surgissent dans le champ. D’autres images bienveillantes de chats, d’agneaux, de chevaux et de poules prouvent son amour des animaux. Un aperçu, à une époque où Instagram n’existait pas, de la vie d’une famille extraordinaire, et un hommage à l’héritage de Linda, artiste profondément engagée, ainsi qu’à la magie instantanée du Polaroïd.

Paul McCartney est venu présenter le livre avec ses filles, ce mercredi 18 septembre, au Victoria and Albert Museum. Ringo et son épouse Barbara avaient également fait le déplacement.

Pour acquérir ce beau livre, vous devrez débourser la somme de 40 livres Sterling. (Editions Taschen)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.