Ringo Starr peine à remplir l’Olympia

mai 27, 2018 dans Macca

A quelques jours de son concert à l’Olympia prévu le mercredi 6 juin, Ringo Starr n’a pas encore réussi à vendre toutes les places de la célèbre salle parisienne.

Certes, le promoteur y est allé un peu fort en proposant des tarifs allant de 133 € à 249 €, voire plus de 300 € pour le premier rang, mais tout de même ne pas pouvoir rassembler 2000 fans prêts à débourser le prix (plus les frais annexes pour ceux qui viennent de loin) est inquiétant.

Sur les réseaux sociaux, on peut lire : » Ringo seul, bof… » et autres remarques désobligeantes. Il est pourtant entouré d’une belle brochette de musiciens comme Graham Gouldman de 10cc qui devrait nous gratifier de son immense hit « I’m not in Love », Colin Hay, ex-chanteur de Men At Work (Who Can It Be Now, Down Under), Steve Lukhater de Toto dont on ne compte plus les succès ou Greg Rollie qui a joué avec Santana et Journey.

Un tel plateau vaut le déplacement et le prix, même si les fans du nord et de l’est de la France privilégieront le concert au Luxembourg avec des tarifs moins prohibitifs.  Déjà en juin 2011, le Palais des Sports sonnait creux, avec une partie des sièges vides et en 2015, Paul McCartney n’est pas parvenu à remplir les stades Vélodrome de Marseille et de France à Saint Denis. Une exception française ? Un constat qui fait tâche certainement et n’honore pas le public français.

A l’heure d’internet où chacun sait, des mois à l’avance, tout ce qui va se dérouler sur la planète, les artistes ne parviennent pas tous à faire venir le public. C’est surtout vrai dans l’Hexagone et il n’est pas étonnant de constater que de nombreux chanteurs américains évitent désormais notre pays.

Ringo Starr va avoir 78 ans. Il est en super forme et c’est un Beatle, bon sang !

Ce serait dommage de lui laisser une mauvaise impression.

Peace and Love.

 

Dominique Grandfils