Catégories
Macca

Paul McCartney sur le nouveau titre de Rihanna

safe1_image

 

La chanteuse Rihanna a révélé ce samedi 24 janvier 2015 qu’elle avait enregistré la chanson FourFiveSeconds, avec le rapper Kanye West et sir Paul McCartney, à la guitare acoustique.

Le titre sera présent sur le huitième album de la star barbadienne. Il devrait plaire davantage aux fans de l’ex-Beatles qui ont été assez déçus par le morceau de Kanye West en début d’année. Cette fois, la présence de Paul est plus palpable avec sa guitare acoustique et Rihanna n’a pas besoin d’autotunes pour chanter correctement.

Vous pouvez écouter FourFiveSeconds via ce lien :

New Music: Rihanna, Kanye West, & Paul McCartney – ‘FourFiveSeconds’

Catégories
Macca

Bon Anniversaire Maccaclub !

Wings Over America

 

Le 11 janvier 2014, le site Maccaclub était lancé alors que Maccablog vivait ses dernières heures.
Il était primordial de garder une source d’information concernant Paul McCartney pour tous les fans francophones et de conserver les précieuses archives collectées pendant près de neuf années.
Maccaclub, un an après, ce sont : 616 sujets lancés sur le forum, plus de 12000 messages, MBC Radio qui accompagne vos journées et surtout tous les évènements majeurs ou secondaires relatés dans nos pages.
Nous remercions les membres fidèles qui viennent débattre et échanger chaque jour, mais également les nombreux visiteurs qui prennent connaissance des infos, sans participer au forum.
Bien évidemment, nous espérons que Paul viendra jouer en France très prochainement et vous pouvez compter sur nous pour vous le faire savoir.
L’équipe de Maccaclub

Catégories
Macca

Paul McCartney : étudier les Beatles ? C’est ridicule !

beatlesdegree

Interrogé par un étudiant à propos du diplôme Beatles proposé par une université de Liverpool, Paul McCartney a déclaré sur son site web : « Pour moi, c’est ridicule et pourtant très flatteur. C’est ridicule parce que nous n’avons jamais étudié. »

L’ex-Beatle a ajouté « Je ne pense pas que c’est en étudiant la musique populaire que l’on va devenir un grand musicien. On ne peut pas devenir Bob Dylan. »

« Nous n’avons jamais rien étudié. Nous aimions juste la musique populaire : Elvis, Chuck Berry, Little Richard, Fats Domino. Et ce n’étaient pas des sujets d’étude. Je pense que cela aurait tout gâché si nous les avions étudié. Nous voulions nous faire notre propre opinion en les écoutant. Donc notre cursus c’était juste d’écouter. De là à m’entendre dire, il y a quelques années, que les Beatles seraient dans les livres d’histoire de mes petits-enfants ? C’était un peu Incroyable mon pote! « .

L’Université Hope de Liverpool propose depuis 2009 un Master Beatles et des étudiants viennent des quatre coins de la planète pour suivre cette formation. Le premier diplôme a été remis en janvier 2011 à Mary-Lu Zahalan Kennedy, une professeur de musique canadienne.

 

 

Catégories
Interview Macca

Paul McCartney Hope for the Future et espoirs de tournée

safe_image

 

 

A l’occasion de la publication de Hope for the Future, Paul McCartney a donné une série d’entretiens à la télévision et à la radio française RTL.

Voici une synthèse de ses déclarations :

L’histoire du  jeu Destiny consiste à préserver la planète et sauver l’espèce humaine. Il fallait donc parler d’espoir pour le futur. Je voulais que ce soit une chanson à part entière. Ce qui est intéressant, c’est que toute une génération qui n’écoutait pas ma musique peut l’entendre maintenant. C’est une chanson très épique. La seule expérience du même type que j’avais eu avant, c’était pour Live and let die. C’était gros, pour James Bond et ça m’a rappelé tout cela.
Je pense que j’ai décidé de le faire parce qu’on m’a demandé de faire quelque chose de différent. Et j’aime garder tout cela frais et intéressant.
Le processus d’écriture n’a pas vraiment changé, parce vous devez toujours avoir une idée, vous devez avoir une musique, des paroles. Donc c’est assez similaire.
Ce qui est différent, c’est que vous devez imaginer où ça va vous mener. Et dans ce cas, c’est un jeu vidéo à grand succès. Alors ça ajoute un peu d’excitation parce qu’alors tu sais que ça va être épique.
Je n’ai pas vraiment le temps de jouer aux jeux vidéo et quand je le fait, je ne suis pas très bon. J’y ai joué, j’ai aimé, mais je me suis fait tuer très vite. Mes petits-enfants ont trouvé extrêmement cool le fait que je travaille sur ce jeu. C’est la première fois qu’ils faisaient attention à moi depuis des années.
Il n’y a pas de nouvel album prévu. Pour l’instant, c’est juste une chanson.
Jouer en France ? Ce serait chouette ! Il se pourrait que je vienne l’année prochaine. On remplit l’agenda en ce moment. Nous n’avons rien de concret pour le moment, sauf pour avril, car je pense que nous allons retourner au Japon. Je dois aussi travailler sur quelques projets. Je vais devoir composer.
Pour les fêtes de fin d’année, je serai un peu à New York, puis en Angleterre pour un repas de famille. Donc cela sera un peu comme tout le monde : trop manger et se reposer.

Catégories
Macca

Interview exclusive de Paul Pesco pour The Art Of McCartney

 

 

Le guitariste américain Paul Pesco a des états de service très impressionnants. Depuis le début des eighties, il a joué avec les plus grands artistes de la planète et composé de superbes chansons. On le retrouve sur la compilation « The Art Of McCartney ». Maccaclub lui a demandé comment s’était déroulée sa contribution.

 

Bonjour Paul. Tu as participé au projet “The Art Of McCartney”. Première question : Es-tu un fan des Beatles et de Macca ?

Je suis assurément un fan des Beatles. Cela fait donc de moi un fan de Paul McCartney. Donc, la réponse est oui et oui !

Tu as travaillé avec Smokey Robinson sur So Bad. Comment l’as-tu rencontré ?

Le producteur de l’album, Ralph Sall et son ingénieur du son Peter McCabe m’ont contacté. J’avais déjà pas mal travaillé avec Ralph et Peter sur quelques projets.

Ca a dû être une belle expérience de côtoyer un tel personnage…

Et un grand honneur de collaborer avec une telle légende musicale. Vraiment une formidable expérience ! Je suis vraiment reconnaissant d’avoir eu cette opportunité.

Que joues-tu sur So Bad ?

Je joue les guitares acoustique et électrique.

Qui sont les autres musiciens ?

Sur les deux chansons que j’ai enregistrées, ce sont les musiciens du groupe de McCartney. Donc, c’est un peu comme si j’avais fait partie de son orchestre pendant une journée. Très cool ! Cette formation comprend tellement de bons solistes. Comme Abe Laboriel Jr. Un superbe batteur ! L’enregistrement n’a pas pris beaucoup de temps. Les chansons de Paul semblaient sortir toutes seules de ma guitare.

Tu as travaillé sur  My Love  pour Harry Connick Jr. Comment l’as-tu rencontré ?

Encore une fois, ce sont Ralph Sall et Peter McCabe qui m’ont contacté. J’étais occupé à enregistrer mon show musical de téléréalité intitulé « Paul Pesco Live » quand j’ai reçu l’appel. Du coup, ce moment a été enregistré sur la vidéo. Très cool !

Tu joues la basse et la guitare. Comment s’est déroulé l’enregistrement ?

En fait, la chanson était déjà en boite, mais Harry voulait la chanter dans une autre tonalité. Et ils en avaient besoin tout de suite. J’ai enregistré dans mon propre studio et j’ai assuré également la session moi-même.

Sur My Love, il y a le fameux solo de guitare créé par Henry McCullough. As-tu apprécié de le jouer et l’as-tu modifié un peu ?

J’ai enregistré le solo d’une manière assez proche de l’original. C’est un solo tellement marquant. Pour moi, c’est aussi important que la partie vocale. C’était une grande joie de le faire. Surtout parce que je connaissais le solo après l’avoir entendu tant de fois à la radio, pendant des années. Cependant, Harry voulait faire le solo au piano. C’est un grand pianiste et c’était sa reprise. Ils ont donc utilisé le solo d’Harry au piano.

Récemment, tu as travaillé avec la chanteuse britannique Rumer pour son nouvel album.

Oui, je joue sur pratiquement toutes les chansons du disque.

Tu l’avais rencontrée pendant le show de Daryl Hall ?

C’est vrai, je l’ai connue quand elle est venue chez Daryl comme invitée d’un épisode de « Live From Daryl’s House ». J’y étais le lead guitariste et le directeur musical pendant quatre ans. Avec Rumer, nous nous sommes tout de suite bien entendus. On a fait une superbe version de Sarah Smile. J’ai joué l’intro sur ma guitare aux cordes en nylon. Ça sonnait superbement. J’en suis très fier. Du coup, Rumer m’a demandé si je voulais travailler sur son nouvel album.

Tu as dit qu’elle avait du respect pour les musiciens.

Certains artistes (que je ne citerai pas) traitent les musiciens comme leurs assistants. Comme des serviteurs. J’ai eu cependant la chance de travailler avec quelques-uns parmi les plus gentils.

Tu as déclaré que tu croyais à cet album de Rumer. Tu le sentais en studio ?

Oui, parfois on le ressent quand on enregistre la chanson. Le groupe qui joue sur ce disque est le meilleur. Shawn Pelton à la batterie, Zev Katz à la basse et Rob Shirakbari aux claviers. Quand nous jouions les morceaux et que Rumer commençait à chanter, on pouvait sentir la musique arriver d’une manière très organique. Comme du cristal qui se forme devant vous, si vous ne pouvez pas l’imaginez. Ou regarder un coucher de soleil à l’horizon. Juste spectaculaire !

Quand tu étais adolescent, tu lisais les crédits des albums pour savoir qui jouait dessus. Maintenant, c’est ton nom que l’on retrouve sur un nombre impressionnant de disques, comme ceux de Madonna, Alicia Keys, Hall & Oates, Steve Winwoods, Jennifer Lopez, Whitney Houston, Cindy Lauper, Joan Baez, Roberta Flack, Céline Dion, Donna Summer, Al Green et bien d’autres. Tu dois être très fier ?

Oui, je suis très fier de ce parcours. C’est comme un rêve qui est devenu réalité. C’est vraiment ce que j’avais imaginé faire et que je continue d’accomplir. Alors « bring it on ! ». C’est ce que je dis toujours. La vie n’a pas fini de m’épater.

Parmi tes grandes rencontres, il y a évidemment Madonna que tu as connue à ses débuts. Incroyable !

J’ai rencontré Madonna quand elle a auditionné pour devenir choriste de Patrick Hernandez qui chantait le hit Born to be Alive. C’était vraiment au tout début de sa carrière. Elle s’est plutôt bien débrouillée depuis, vous ne pensez pas ? (Paul a accompagné Madonna pendant plusieurs années, jusqu’au « Girlie Show World Tour » de 1993)

Parlons de ta carrière solo. As-tu enregistré de nouvelles chansons ?

Je suis au milieu de la production de mon nouvel album. La première chanson est disponible sur iTunes et s’intitule Make Nice. C’est ma dernière production et le début de mon nouveau travail en solo. Je passe beaucoup de temps sur ma téléréalité « Paul Pesco Live ». J’ai reçu beaucoup de mails de fans du show de Daryl Hall qui sont tristes de ne plus me voir dans l’émission.

D’autres projets ?

Je développe un documentaire et un spectacle. L’idée : des musiciens qui parleront de plusieurs tubes sur lesquels ils ont joué et les histoires de session. Et croyez-moi, derrière chaque hit, il y a toujours une anecdote dans sa conception. Mon but est d’éduquer tout en divertissant. Nous présenterons le long métrage avec un groupe formé par les musiciens du film. Le concept, c’est de passer un extrait du film et de jouer immédiatement la chanson concernée. Nous en sommes encore au début du projet, mais ça arrivera bientôt.

Des projets de tournée ?

Rien de prévu pour le moment, mais on ne sait jamais ce que demain peut nous apporter.

Merci Paul d’avoir répondu aux questions de Maccaclub !

Merci à vous !

 

Propos recueillis par Dominique Grandfils

 

Catégories
Macca

Paul McCartney : une tournée américaine lucrative

Le magazine Bilboard vient de révéler que la tournée Out There de Paul McCartney venait de rapporter 10,6 millions de dollars.

L’ex-Beatle domine le classement des tours les plus lucratifs devant Journey, Mötley Crüe, Eric Church et Katy Perry.

Le concert qui a rapporté le plus d’argent est celui du Bridgestone Arena à Nashville, Tennessee, le 16 octobre, avec 2,302,689 $, suivi de celui de Dallas, Texas au American Airlines Center, le 13 octobre, avec 2,302,579 $.

Selon le magazine, la tournée Out There! a rapporté $165,000,000 en 46 shows. Le record de vente revient au concert de San Francisco’s Candlestick Park avec 53,477 tickets vendus pour 7 millions de dollars de recette.

Et ce n’est pas terminé puisque des prestations au Brésil sont annoncées pour novembre et d’autres sont espérées par les fans européens.

Catégories
Macca

Paul McCartney : un retour en force

-61c18b883583dda3

On l’avait laissé souffrant au Japon, contraint d’annuler sa tournée asiatique et ses premières dates américaines de juin. Paul McCartney a effectué, à 72 ans, un come back saisissant avec un retour sur scène remarqué et plusieurs sorties d’albums annoncées.

Macca a signé le thème principal de la bande-son du jeu vidéo « Destiny », intitulé « Hope for the Future », sorti en septembre 2014. Une belle occasion de faire connaitre sa musique auprès des amateurs de ce jeu très prisé des amateurs.

Un an après sa commercialisation, l’album « New » va être réédité dans une édition collector, le 28 octobre 2014. Dans cette nouvelle version, les fans trouveront des titres inédits comme Struggle (uniquement disponible sur le cd japonais), Hell to pay et Demons Dance, jamais commercialisés à ce jour. En prime, des versions live de Save Us,  Everybody Out There, New et Queenie Eye raviront les auditeurs. Un dvd de près de deux heures finira de convaincre les plus sceptiques, peu enclins à débourser le prix de cette réédition.

Prévue fin septembre, la publication des deux albums de Wings « Venus and Mars » et « At the Speed of Sound » est finalement calée pour le 3 novembre 2014. Des objets attendus par les fans avec des bonus affriolants dans les coffrets deluxe.

Enfin, la compilation The Art Of McCartney va regrouper les plus grands artistes de la musique pour rendre hommage au bassiste le plus célèbre de la Planète et honorer ses talents de songwriter. Bob Dylan, Billy Joel, The Cure, The Who’s Roger Daltrey, Brian Wilson, Alice Cooper, Dr John, Yusuf, Barry Gibb, Jamie Cullum, Kiss, Chrissie Hynde. On retrouvera même The Cure accompagné par James McCartney pour une reprise de Hello Goodbye. La sortie est prévue pour le 3 novembre avec la possibilité de se procurer une version coffret deluxe ultra limitée pour plus de 150 euros.

Les fans européens patienteront donc en musique en espérant revoir Paul sur des scènes plus proches de chez eux.

 

Catégories
Macca

Paul McCartney ne reprendra sa tournée américaine que le 5 juillet.

Missoula_Phoenix_HEADER

 

Après avoir annulé ses dates de concerts au Japon et en Corée du Sud pour raisons de santé, Paul McCartney devait reprendre sa tournée le 14 juin, à Lubbock, au Texas.

Après concertation avec ses médecins, l’ex-Beatle a donc décidé de s’accorder un délai de repos supplémentaire et ne remontera sur scène que le 5 juillet à Albany, dans l’état de New York.

Les dates de juin sont déjà reprogrammées pour le mois d’octobre :

-2 octobre : Lubbock, TX – United Spirit Arena
(prévu le 14 juin)
– 11 octobre 11: New Orleans, LA – Smoothie King Center
(prévu le 19 juin)
– 13 octobre : Dallas, TX – American Airlines Center
(prévu le 16 juin)
– 15 octobre : Atlanta, GA – Philips Arena
(prévu le 21 juin)
– 16 octobre : Nashville, TN – Bridgestone Arena
(prévu le 25 juin)
– 25 octobre: Jacksonville, FL – Jacksonville Veterans Memorial Arena
(prévu le 22 juin)
– 28 octobre: Louisville, KY – Yum! Center
(prévu le 26 juin)

Catégories
Macca

Projection de Rockshow à l’Olympia le 21 07 2014

 

L’Olympia annonce une série de retransmissions de concerts sur grand écran pendant le mois de juillet 2014.

Ainsi, le lundi 21 juillet, à 18h30, vous pourrez applaudir les Wings avec le fabuleux Rockshow qui retrace le spectacle américain de 1976.

Une belle occasion de se retrouver entre fans et de savourer ce moment dans cette salle mythique.

Le prix des places : 16 € (toutes catégories)

D’autres concerts filmés sont programmés entre le 14 et le 29 juillet : Doors, Metallica, Rolling Stones, Queen, Led Zeppelin.

Voici le lien pour réserver vos places :

http://en.olympiahall.com/rock-electro/olympia-ecran-live-paul-mc-cartney.html

Catégories
Macca

Le premier concert de Paul McCartney au Chili reporté

 

 

Le premier concert de Paul McCartney au Movistar Arena de Santiago est reporté au mercredi 23 avril.

Si Paul et son épouse Nancy sont bien arrivés au Chili, l’avion qui transporte le matériel de scène a été bloqué et n’a pu arriver à temps pour permettre l’installation dans la salle.

Le second concert prévu demain (22 avril) sera donc le premier à Santiago et les heureux possesseurs de billets pour le 21 pourront applaudir Macca et son groupe ce mercredi.